La Maison de la Nuit à Railes
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Roseline Lancéate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roseline Lancéate
Grande Prêtresse
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 10/08/2014
Age : 30
Localisation : Dans la Maison de la Nuit
Statut : Grande Prêtresse ; Vampire

MessageSujet: Présentation de Roseline Lancéate   Lun 11 Aoû - 7:14



Présentation de Roseline Lancéate

Nom : Lancéate – Prénom : Roseline – Surnom : Soli – Âge : 28 ans – Sexe : Femme – Groupe : Administration – Avatar : Hayley Williams

Le physique à ne pas juger

Roseline a des cheveux longs et roux qui lui vont jusqu'aux épaules. Pour autant, elle a un visage relativement fin et des yeux bruns. On ne peut pas dire qu'elle est toute maigre ni qu'elle est grosse non plus, elle a, en effet, les formes là où il faut et elle n'a pas à s'en plaindre. Ses doigts ont beau être longs et fins, ils sont capables de manier tout type d'objets. Sa façon de s'habiller reflète son caractère farfelu : des chemises à carreaux accompagnés de pantalons moulants, qui comportent des motifs originaux. Tous les vêtements que Manon porte et a dans sa garde-robe ont une connotation égocentrique de par leurs couleurs mais elle s'en fiche. Il est vrai qu'elle garde un look particulier bien à elle et qu'elle attire plus souvent qu'on ne pourrait le penser le regard. Malgré tout, cette attirance du regard sur elle lui permet d'acquérir de la confiance en soi tout en prouvant sa supériorité intérieure. D'autant plus que tous ces vêtements sont accessoirisés grâce à des bijoux et plus particulièrement des boucles d'oreilles, quelques colliers et parfois même des bracelets et des bagues, qui se font plus rares. Aussi, en plus des tatouages de  vampire bleu saphir, la jeune femme arbore quelques tatouages sur les poignets et les avants-bras. Elle se maquille rarement mais lorsqu'elle se maquille, c'est du maquillage léger. Elle n'aime pas passer par un pot de peinture pour être et se sentir belle et attirante. Elle est surtout attirée par le naturel pour son physique.

Les caractéristiques auxquelles s'attendre

Manon, pendant toute son enfance, fut joyeuse, dynamique avait besoin d'être occupée et ne pouvait pas rester assise sans rien faire, en gros c'était une « pile électrique ». Elle a un sale caractère, elle peut être têtue comme une mule, mais est déterminée dans ses propres choix. Elle est franche mais cependant reste timide avec les inconnus et, parfois, elle combat sa grande timidité en devenant agressive et froide avec les inconnus, ce qui lui vaut que très peu d'amis, car pour qu'elle ait des amis, elle est comme une fleur, il faut la laisser « s'ouvrir » aux autres, lui laisser le temps de leur faire confiance. Suite au divorce de ses parents, elle se replie sur elle-même, n'accepte l'aide de personne, à part celle de son grand frère, toujours présent pour elle ; et c'est à ce moment que son frère remarqua elle devint faible, ce qui la força à créer un bouclier d'auto-défense. Elle commença vers l'âge de 12 ans environ à fuguer. Puis, jusqu'à aujourd'hui, elle resta « sage », sans faire de bêtises ou le moins possible. Il lui arrive quand même par moment de se rebeller quand elle se sent mal à l'aise, quand elle sent qu'on veut la contrôler. Roseline Lancéate est désormais une jeune femme tranquille, douce et gentille en plus d'être farfelue dès lors qu'elle se sent à l'aise avec les gens. C'est un sucre d'orge, elle n'est jamais méchante ou presque. Elle est pourtant une femme de caractère. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et sait se faire respectée lorsqu'il le faut. Elle n'aime pas lorsque les règles ne sont pas un minimum respectées. Elle n'est pas dure lorsqu'elle impose des conditions et essaye toujours d'être juste.

L'historique d'une personne à connaître

Manon Dorigolan a toujours habité dans une maison chic à Rome, en compagnie de son frère, ne se mêlant plus de la vie de ses parents. Ainsi, l'enfance de Manon fut paisible. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait, recevait tout ce qu'elle voulait, cependant elle respectait sa famille comme il faut. Elle écoutait ses parents, Thomas et Marjory, suivait les conseils de son grand frère, Alexandre, pour ne pas se faire attraper par leurs parents quand ils font des blagues, car tous les deux s'amusent beaucoup ensemble. Dès qu'elle finissait ses devoirs scolaires, elle consacre son temps à s'occuper avec Alexandre, ce qui leur vaut une très grande complicité. Ils se confient l'un à l'autre quand ils n'osent pas parler de leurs problèmes aux parents. Elle se faisait facilement des amis, malgré sa grande timidité. Puis, il a fallu que ses parents divorcent, quand elle eut 11 ans. Elle le vit très mal. Les premiers temps, elle s'enfermait dans sa chambre et coupait les ponts avec tout le monde, même son frère. Elle ne voulait plus entendre parler de famille, cela n'existe plus pour elle, car la sienne a été détruite. Elle se replia sur elle-même, ne parlant à plus personne... ou presque ! Alexandre reste toujours à ses côtés, sachant qu'elle s'est fragilisée. En se fragilisant, elle se créa une coquille pour se protéger, réfléchir sur elle-même et sur ses relations amicales. Elle se rebella contre toute attente. Personne de son entourage n’aurait pu croire qu'une fille froide, agressive, méchante... en guise de protection, se cachait derrière cette fillette joyeuse, douce, énergique, une fille que l'on pourrait prendre comme modèle finalement. Ce qui lui a valu cette « métamorphose » vestimentaire, dont l'allongement de ses canines supérieures, imitant les vampires. Elle se réfugie dans les « illusions noires », ne se consacrant qu'à la musique dure (hard rock, métal, hard métal, Visual Kei, emocore, screamo...) et l'informatique, ce que son frère comprend, car nombreuses étaient les disputes de leurs parents quelques temps avant, pendant et après le divorce des parents. Ainsi, elle apprit à jouer de la guitare et du piano, elle rêva de devenir une artiste. Puis, en faisant une sortie avec Alexandre, son frère et confident, ils se promenaient dans le centre commercial pour se changer les idées, car leurs vies avec leur mère n’étaient plus aussi faciles qu'avant. Même s'ils voyaient leur père tous les mercredis et les week-ends, les relations avec leurs parents n'étaient plus pareilles. Manon était bouleversée par ce changement. Et comme toujours, Alexandre la réconfortait et l'emmenait se changer les idées au centre commercial. Ils allèrent dans une boutique de vêtements gothiques, comme à leur habitude. Ils trouvaient des habits, Manon essayait. Au passage de tous ces essayages, Manon remarqua un jeune homme, assez séduisant à son goût, non loin de la caisse, qui la fixait à plusieurs reprises, dès qu'elle montrait les vêtements à son frère. Au moment d'aller payer, Alexandre était parti en direction de la caisse et fini ses achats. Quand Manon se trouvait face à un jeune homme d'une vingtaine d'années alors qu'elle était simplement dans la rue, non loin de sa maison,  il s'approcha d'elle et se mit à réciter une prière. Manon le trouva très étrange. Il pointa son index en sa direction et lui dit : « Tu as été choisie par Nyx pour intégrer La Maison de la Nuit et ainsi devenir l'une des nôtre », et la marque apparut sur le front de Manon. Alexandre, qui se trouvait non loin de Manon, a assisté à la scène et se plaça devant sa sœur pour la protéger comme il pouvait. Le jeune homme répondit : « Tu n'as pas à te mêler du jugement de Nyx. Tu dois maintenant laisser ta sœur venir avec moi à la Maison de la Nuit. Elle n'a pas le choix. Veux-tu vraiment qu'elle meure ? », et Alexandre lui répondit par un hochement de tête négatif et laissa ainsi Manon dans les mains du Traqueur. Durant sa transformation, alors que ce dernier était toujours là, Manon ressentait d'étranges émotions. Elle ressentait toute sorte d'émotions qu'une personne pouvait ressentir mais ces émotions ressenties étaient très amplifiées. Elle était devenue perturbée du comportement et n'agissait plus convenablement tant que Manon n'était pas dans l'endroit qui lui convenait, c'est-à-dire la Maison de la Nuit. A partir du moment où elle était dans la Maison de la Nuit, son comportement est revenu à la normale, elle était enfin libre de ses mouvements. Elle en a profité pour changer complètement de nom, se nommant ainsi Roseline Lancéate, ce qui lui permettra à commencer une nouvelle vie. Roseline, étant entrée à la Maison de la Nuit il y a quelques mois déjà, a réussi à se faire quelques amis. Sans oublier le chaton gris rayé de noir Galaxy qu'elle a rencontré respectivement dès son arrivée, puis au temple ainsi qu'au petit chemin. Elle a réussi à faire de sa scolarité à la Maison de la Nuit une réussite. Elle a toujours plus ou moins fait les bons choix lorsqu'elle était face à un dilemme. Nyx l'a toujours guidée et mise sur le bon chemin. La jeune femme est assez à l'écoute des conseils de Nyx pour pouvoir recevoir de sa déesse le don de la médiumnité, communiquant ainsi avec les esprits des défunts, en plus des rêves prémonitoires et de devenir Grande Prêtresse.

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas

Ce que tu aimes : Le respect des consignes et les n'animaux
Ce que tu n'aimes pas : L'irrespect, l'hypocrisie
Ton ou tes signes distinctif(s) : J'ai un style excentrique et pourtant, je traîne toujours mes bracelets porte-bonheur avec moi

Derrière l'écran

Prénom ou pseudo : Manon
Âge : 20 ans
Fille ou garçon ? Fille
Comment avez-vous trouvé le forum ? Je suis la fondatrice du forum


Invité, ta mort sera ta renaissance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://railes.forumactif.org
 
Présentation de Roseline Lancéate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Railes :: Administration :: Présentations-
Sauter vers: